Un bubble tea sinon rien !

Nous avons craqué, Mr Kee et moi, il y a plusieurs année de cela pour le Bubble Tea.
Nous vivions alors à Paris, et nos chemins avaient croisé celui du Zen Zoo ou de feu Kikumaru.

Nous nous délections alors de ces boissons chaudes ou froides (plutôt chaude en ce qui me concerne), au parfum doux de Taro (fruit asiatique à la couleur violette et dont le goût se rapproche de la coco), vanille, coco, azuki ou encore thé vert (et bien d’autres combinaison, croyez moi) et au fond desquelles reposent des billes de tapioca (autrement appelée « crottes de lapin » par certaines de mes copines). Ces perles gluantes/cahoutchouteuses sont délicatement sucrées et aromatisent chaque gorgée de Bubble tea.
Personnellement, nous étions sous le charme d’une boisson gourmande et assez cocoon pour sa version lactée, plus tonique pour la version à base d’eau.

Depuis notre arrivée dans la capitale des Gaules, nous désespérions de retrouver les bubble tea, et chaque escapades parisienne était pour nous l’occasion de goûter à ce breuvage.
Mais les cieux ont entendu nos prières et…. 3 choses arrivèrent (tatataaaaaaa (y’a trop d’suspence je sais…)).

  • Le « fast-wok » Woko du Centre Commercial Confluence à Lyon.
    Ce fast food propose, dès 14h00 des bubble tea tous différents : 5 au lait, 1 au café ou chocolat et 4 à la glace Ben&Jerry. Wai. vous avez bien lu. Du lait, du thé et de la glace Ben&Jerry. Une pure tuerie.

    J’y suis déjà allée 3 fois, malheureusement les 2 dernières m’ont décues : service très lent et surtout bubble (boules de tapioca très dures, mal cuites ou cuites du matin…
    Du coup, je ne suis pas sûre de retenter l’expérience, ou alors sans bubble, puisque cette option est possible, et la boisson coute alors 0.50€ de moins.

Les 40cl de chez Woko, 4.50€

  • « Taste and See » dans le quartier de la Guillotière. Pas encore testé puisque tout début septembre, ils étaient encore en vacances… Mais j’irai, promis !
  • Bubble Tea maison, mousseux grâce au mixer

    Les kits Bubble Tea de chez Bubbolitas à Paris.
    A priori, on connait toutes ou presque une personne habitant la Capitale, ou allant à Paris pour faire un crochet par la rue quincampoix pour ramener un kit.

    16€ pour 12 boissons, la solution la plus économique, sauf en vaisselle (compter 2 casseroles et au moins 1 bol pour la préparation).
    C’est pourtant la solution que Mr Kee et moi préférons jusqu’ici, avec des parfums comme Taro (of course), Piña Colada, ou dernièrement Banane ou Céréales.
    Le plus, c’est la possibilité de préparer le Bubble Tea avec du lait de soja, que je digère mieux (et au niveau goût, c’est pareil). J’hésite encore à leur demander s’ils prévoient de faire des livraisons en France, parce que je ne peux plus m’en passer !

Je ne vous parlerai pas des adresses parisiennes, tant elles sont nombreuses d’une part, et parce que les articles d’avis sur les différentes échoppes fleurissent sur le web d’autre part. Je pense que vous pourrez trouver votre bonheur sans peine.

Je sais que le concept du Bubble Tea est assez déroutant pour certains, intéressant ou délicieux pour d’autres, car ces billes de tapioca sont ou aimées, ou detestées.
A mon avis, le mieux reste encore d’y goûter !

Fête Nationale… des gourmands !

Vite vite vite, je m’empresse de passer l’info, moi qui chaque année loupe cette opération…
Tous au restaurant, c’est 6 jours de fête nationale des restaurants durant lesquels lorsque vous allez dans une restaurant partenaire, alors que vous vous payez votre menu, votre invité est invité justement (si vous êtes forte (je fais genre j’écris à une population féminine t’as vu ?), vous vous arrangez pour être l’invitée justement).
En gros, 2 menus pour le prix d’un. Ou 4 pour le prix de deux…Bref, tu vois le principe !
En plus, qui dit « nationale », dit que oui, toi à Paris, toi à Pau, toi à Limoges, potentiellement un restaurant participe à l’évènement ! A Lyon, la sélection n’est pas pléthorique, mais moi, je m’en accommode tout à fait !

Source : Tous au restaurant

Pour en profiter, c’est tout simple, tu vas directement sur leur site, tu te trouves ton restaurant, et tu suis les instructions pas à pas pour faire ta réservation via La Fourchette. Quelques clics plus tard, tu reçois un email et 1 sms pour te confirmer ta réservation, et voilà !!!!
Bon par contre, je te conseille d’y aller ce soir ou demain, car les tables partent comme des petits pains, tu t’en doutes… Voilà déjà 3 années que je me loupe en voulant faire ma réservation 1 semaine avant seulement… Cette année, on ne m’aura pas, ma table est déjà réservée, mon agenda est déjà annoté (et Mr Kee se lèche déjà les babines !).

Alors, qui est ce qui va se faire un petit restaurant en amoureux/amies/collègues dans 2 semaines?
C’est nouuuuuuuuus !

Ce billet n’est pas sponsorisé. Ou alors si, par le club des gourmands non-anonymes 😀

La recette de la -peut-être- semaine – le Gâteau Rulé à la confiture

La recette de la peut-être semaine puisque je ne sais pas encore si je vais tenir le rythme et parvenir à vous proposer une recette par semaine. Donc, à intention bizarre, titre bizarre.
Aujourd’hui donc, le Gâteau Rulé à la Confiture.
Oui oui, tu as bien lu, le Gâteau Rulé et non pas roulé, puisque c’est comme ça que l’on m’a donné la recette, donc je fais honneur à l’auteur en gardant sa terminologie.

Gâteau Roulé Confiture


Lire la suite