Le dilemme de l’investissement

Je sais pas vous, mais en ce qui me concerne, c’est toujours dur de m’acheter/racheter des produits de beauté.
Chaque fois, c’est une prise de tête et une discussion intérieure (ou pas, pauvre mari-mari qui doit me supporter) qu’un psy se ferait une joie d’analyser :
Il me faut du lait démaquillant
– Profite-en pour changer et prendre moins cher
– Ouais, je sais, t’as raison, Clarins c’est pas donné
– Mais d’un autre côté, tu l’aimes bien ce lait, en plus maintenant ils font du 400ml, et sans carton (fibre écolo mode ON) d’emballage
– Ouiiiiiiii, c’est pas faux, et je connais pas les autres marques en plus, je sais pas quoi prendre
– 31€ quand même …
– Non, moins, j’ai LE fameux bon Sepho à -10%.

Bref, cette conversation peut durer jusqu’à plusieurs jours, jusqu’à ce que je franchisse la porte du premier Sepho venu pour me racheter le lait en question.

Là où ça se corse, c’est là, pour la crème de jour…
J’ai été faible, j’ai écouté 2 maquilleurs et 2 vendeurs qui m’ont sorti la phrase qui pique les yeux/les fesses/l’égo (et qui te donne envie, accessoirement, de leur enfoncer leurs pinceaux dans les yeux et de les décapiter à coup d’emballages en carton) : »Ma chérie, à partir de 25 ans, faut commencer la crème anti-rides, hein« .
Mouais.

J’ai fait de la résistance l’année de mes 25 ans. c’est suffisamment compliqué d’avoir un quart de siècle.
L’année de mes 26 ans, j’ai fait comme si j’entendais rien … « qui me parle ? »
L’année de mes 27 ans, nous y voici, et j’ai testé la Multi-Active Jour et Nuit de toujours Clarins. J’ai pas moins de rides car j’en n’ai pas l’ombre d’un début (merci la vie sans sans clopes, avec du sommeil et sans alcool (ou presque… Hmmm.. si vous avez un petit Montbazillac qui traine, vous m’appelez !), par contre j’ai bonne mine, j’ai le visage repulpé, moins tiré par la fatigue.

Du coup donc, je l’ai achetée, puisque je suis en rade de crème.
Et comme d’habitude, j’ai regretté.
D’une parce que c’est marqué « rides précoces » sur la boite. Et que, avoue-on le, c’est pas facile à assumer. Zut de crotte, j’ai même pas encore d’enfant qui pourrait justifier l’arrivée des dites rides.
De deux parce que même si je l’ai trouvée à 40€ les 100ml, je me dis que j’aurais pu/dû trouver mieux/moins cher/avec moins de cochonneries dedans…
Et maintenant… je me tâte (je fais c’que j’veux) quand à savoir si je ne testerai pas une nouvelle crème, genre chez Weleda, Avène, Dr Hauschka et du coup, garder la Clarins pour euh, l’année prochaine ou cet hiver ?

Et vous, qu’est ce que vous utilisez comme crème ? Qu’est ce qui motive votre achat ?

Publicités

5 réflexions sur “Le dilemme de l’investissement

  1. Aah le fameux passage à la crème anti-rides… J’y ai succombé l’année dernière. Ben tiens, pour mes 27 ans aussi ! J’utilise la Crème Nirvanesque de Nuxe pour les premières rides d’expression (je devrais arrêter de sourire moi tiens !). Elle n’est pas grasse et ne sent pas trop fort. Par contre côté prix, c’est plus cher que la Clarins alors je risque de loucher sur cette dernière dans les mois à venir. 🙂
    Sinon j’espère qu’on ne parlera pas des teintures cheveux blancs avant looooongtemps !

  2. Dis donc, je n’ai jamais eu ce genre de réflexion (sans doute car je ne fais pas mon âge). De toute façon, je n’en mettrai pas non plus. Alors certes, j’ai la ride d’expression du lion qui apparaît bien maintenant. Mais tant pis 🙂
    Du coup, pour moi, une bonne crème est une crème qui fonctionne. Cela peut paraître bateau, mais qu’est ce que j’ai eu du mal à la trouver ! Depuis je n’en change plus… Jusqu’à ce que ma peau se modifie et je devrais repartir en quête du Saint Graal.

    • Bah en fait, je fais pas trop mon âge non plus, mais je fois être particulièrement influençable…
      Avec le recul, je me dis que j’aurais ptet du rester sur ma Crème Fraîche Nuxe au fond, puisque couplée avec un sérum hydratant, elle m’allait bien…

  3. Ma chère Princess Kee, laisse tomber ces crèmes anti-rides qui sont du marketing, surtout aux prix qu’ils les vendent. Il ne faut pas rêver mais je pense que quand tu deviens effectivement vieille, seule la chirurgie est efficace contre les rides : botox, acide hyaluronique, laser, etc. Je n’en ai jamais fait mais je sais que je n’hésiterai pas à le faire en temps voulu, ce, après avoir vu ma maman rajeunie de 10 ans quand elle s’est fait faire un lifting des paupières (on parle souvent des râtés mais il y a des vrais réussites avec un résultat naturel et le but n’est bien sûr pas de se faire faire une bouche de mérou).

    Moi, je n’ai pas de crèmes anti-rides, je n’ai pas de pattes d’oie et je suis plus âgée que toi ! Pour ma part, j’utilise de préférence des produits bio comme la crème à la rose light du Dr. Hauschka (la crème normale à la rose est trop riche pour moi) ou mes dernières trouvailles : les sérums anti-oxydants à la graine de persil chez Aesop dont je suis raide dingue ! Ils coûtent cher mais tu as aussi des conseils personnalisés chez eux. Le hic, c’est qu’il n’y en a pas partout des boutiques Aesop. Bisous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s